Archives Mensuelles: août 2012

Laurent Joffrin, la peur du vide

Une rumeur et quelques lecteurs surpris : il n’aura pas fallu grand-chose pour que le directeur de la publication du Nouvel Obs harnache son cheval de bataille et décide de mener une charge héroïque contre Internet et la supposée impunité juridique qui y règnerait.

Laurent Joffrin impuissant face aux rumeurs du Web.

Transmettre une chaîne de mail à 30 contacts peut vous éviter une mort atroce, mais elle peut aussi déclencher la colère d’un des grands éditorialistes français. Le 27 août, Laurent Joffrin publie une virulente tribune dans l’édition en ligne du Nouvel Observateur. Intitulée « La commission Jospin et les dérives du web », celle-ci revient sur un pamphlet qui circulerait dans les boîtes mail de certains lecteurs de son hebdomadaire. Ce dernier est d’une banalité affligeante : il accuse la commission de déontologie menée par Lionel Jospin de népotisme, et prétend par ailleurs révéler les salaires et les émoluments colossaux de ses membres et des intervenants. Quelques secondes de recherche permettent de retrouver le texte original, qui est l’archétype de ces chaînes de mails militantes qui circulent depuis qu’Internet existe : truffé de fautes et d’imprécisions, mis en page à la truelle et à peu près aussi crédible que le message du vice-roi du Niger promettant une belle récompense en échange d’un simple mandat-cash sur un compte Western Union domicilié au Ghana. L’information est d’autant plus simple à vérifier que la rumeur a déjà été abondamment commentée et démontée par les médias de tous bords et ce depuis le… 25 juillet : ainsi, dans le Figaro (repris par Rue89), mais aussi à France Télévision et sur Le Monde.fr, pour ne citer qu’eux.

Finalement, il n’y a guère que le Nouvel Observateur pour ne pas en avoir fait état… Mais cela, Laurent Joffrin ne s’en soucie pas. Peut-être piqué au vif par les imprécations provoquantes du texte (« Où êtes-vous amis journalistes à l’indignation si prompte mais si sélective ? Vous qui trainiez dans la boue Eric Woerth ou Jean Sarkozy, sur des soupçons diffusés en boucle au quotidien ! »), l’éditorialiste va se fendre d’une tribune vengeresse. Lire la suite

Publicités
Tagué , , ,

Apple, le Cloud et Mat Honan : genèse d’un fait-divers technologique

Pour une banale série de négligences, la presse en ligne accable deux boucs-émissaires bien pratiques : le cloud computing, et les géants américains de l’informatique.

Mat Honan, nouveau martyr de l’high-tech.

Les titres du 6 août sont alarmants. Ils pleurent une vie « détruite », « réduite en poussière » (20minutes.ch), « en trois clics » (Atlantico), « en trois coups de téléphone » (Le Figaro), « en une heure » (Télérama). Est-ce un viol ? Un meurtre ? Un sordide chantage qui a mal tourné, une affaire de pédophilie, un braquage qui aurait dégénéré ? Une nouvelle tuerie américaine ? Un attentat aux JO de Londres ? « Voilà une mésaventure que personne n’aimerait vivre » prévient d’emblée le site d’information spécialisé 01.net. « Un véritable cauchemar » renchérissent le Figaro et 20 minutes. Le lecteur a déjà verrouillé sa porte blindée, récupéré son 9mm de sous son oreiller et allumé une chaîne d’info en continu. On le sent à deux doigts de se saisir de son téléphone pour prendre des nouvelles de sa famille. Jusqu’à ce qu’il prenne conscience de l’ampleur du drame.

La victime se nomme Mat Honan, et c’est son histoire va faire le tour des rédactions en ligne. C’est faire beaucoup d’honneur à l’histoire de Mat. En temps normal, une mésaventure comme la sienne ne se retrouve pas dans les pages de Wired, et elle éveille encore plus rarement l’attention de la presse nationale. En fait, si Mat avait été quelqu’un d’autre, son histoire aurait reçu, au mieux, le hochement de tête poli d’un collègue à la machine à café, ou quinze minutes d’attention lors du repas dominical, ou à la rigueur l’approbation silencieuse de sa boulangère au moment de lui rendre la monnaie. Mais voilà, Mat ne fait pas un métier comme les autres : il est journaliste pour le magazine américain Wired, la parution de référence dans le milieu du high-tech. Et ce sont justement sa profession ainsi que le prestige de son employeur, qui vont permettre la transformation de cette mésaventure tout à fait ordinaire en un véritable fait-divers technologique à l’écho international. Car ce n’est pas la vie de Mat Honan qui a été détruite, mais bien sa vie… numérique.

Lire la suite

Tagué , , ,